Le TDAH

Vu par une neurodivergente!

« Si vous jugez un poisson par sa capacité à grimper à un arbre, il vivra toute sa vie en

croyant qu’il est stupide. » – Albert Einstein

Le TDA/H, qu’est-ce que c’est?

C’est une divergence de la construction des fonctions cognitives.

Un désordre neurologique lié à des anomalies de développement et de fonctionnement du cerveau, plus précisément au niveau du lobe frontal et également au niveau du striatum qui semblerait fonctionner de manière inefficace.

Autrement dit, les spécialistes ont découvert que le cerveau des personnes TDA/H avait un déséquilibre de production de la noradrénaline. Ce neurotransmetteur possède des rôles dans les processus d’apprentissage, de vigilance et de mémoire. Dans ce beau chaos, il y a aussi la dopamine, un neurotransmetteur connu pour être un modulateur de l’impulsivité, qui ne serait pas sécrété de façon optimale.

Il existe 3 types de TDA/H;

#1 L’hyperactif – impulsif

Dans cette catégorie, l’agitation physique et mentale sera prédominante. Véritable bout en train, ils ne tiennent que très peu en place. Toujours à la recherche d’un nouveau projet stimulant. (Dont ils se lasseront aussi très rapidement).

#2 Inattentif

Chez cette catégorie, l’inconstance de l’attention sera très marquée. Ils sont généralement décrits comme lunatiques, rêveurs, indécis, désordonnés, etc. Leur monde intérieur prend considérablement plus d’espace que leur réalité physique.

#3 Le mixte

Un beau mélange de l’hyperactif et de l’inattentif.

Un méli-mélo des traits des deux autres catégories. D’un tempérament changeant,

cette catégorie est parfois considérée comme la plus difficile à gérer. Mais il n’en est rien.

Souvent, les gens perçoivent le TDA/H comme un problème à régler. La vérité, c’est que ça ne se guérit pas, parce que ce n’est tout simplement pas une maladie. On ne peut pas guérir de la différence.

Le point que j’aimerais soulever ici, c’est que je ne vois pas le TDA/H comme un trouble, mais plutôt comme une particularité, comme des traits différents.

Il est évident que pour entrer dans les cases de la société et se conformer au modèle existant, la personne TDA/H ne sera pas le candidat idéal. Elle se sentira défectueuse et complètement à côté de la plaque. De là, la naissance du trouble et de sa médication.

Pour qu’une personne à la construction cognitive différente puisse fonctionner dans une société conformiste, elle doit se transformer en quelque chose qu’elle n’est pas. Cette personne devient alors porteuse d’un trouble. D’une différence à éliminer pour maintenir l’ordre prédéfini pour garder la masse homogène.

Mais au contraire, si au lieu de vouloir faire entrer la personne TDA/H dans le moule, on travaillait plutôt à lui donner des outils pour apaiser sa difficulté à s’adapter? Si à la place de la médicamenter pour essayer d’éradiquer ses particularités, on en faisait des forces en la laissant être qui elle est dans toute sa complexité?

C’est ce qui me désole beaucoup chez l’humain, ce qu’il ne peut pas contrôler, il le détruit ou le domine.

L’importance de l’hygiène de vie dans la gestion du TDA/H

Fondamentalement, ces prochaines lignes s’appliquent à tout le monde, pas uniquement aux gens TDA/H. Ce sont des principes qu’il est bien d’appliquer le plus souvent possible.

Le sommeil

Malheureusement considéré comme une perte de temps par certains d’entre nous, cher hyperactif, le sommeil est primordial pour une meilleure gestion de nos traits plus incommodants.

Se coucher et se lever à des heures régulières et instaurer une routine de sommeil adéquate aide grandement à apaiser notre esprit. Une routine avant d’aller dormir aide à l’endormissement. Éteindre les écrans au moins 30 à 60 minutes avant l’heure du coucher, prendre un bain apaisant, boire une infusion relaxante, écrire un journal de gratitude, etc., sont tous des outils faciles d’accès et économiques.

L’alimentation

Souvent, pour la personne TDA/H, l’alimentation est compliquée. Soit elle oublie de manger durant des heures, soit elle s’empiffre de tout ce qu’elle trouve sous la main en une courte période. Par la suite, elle vit une grande culpabilité.

La relation avec la nourriture est complexe pour certains d’entre nous. C’est d’autant plus important de s’assurer d’avoir sous la main de complets aliments sains, des repas équilibrés et rapides de préférence. La préparation des repas en avance aide grandement à l’impulsivité des TDA/H. Manger à des heures régulières permet également d’éviter les pulsions de junk food lorsque la faim se fait sentir. Un truc que j’affectionne particulièrement ; les alarmes.

Les pensées

C’est bien connu, les TDA/H ont un flot de pensées pire qu’une autoroute en pleine heure de pointe.

Un outil que j’ai acquis avec le temps, ce sont les cahiers de notes. J’en ai littéralement partout.

Il n’y a rien de plus frustrant, qu’une idée brillante qui apparaît juste au moment du couché ou en file d’attente au magasin. Le cahier de notes est idéal, il permet de décharger le mental et de retenir pour plus tard des informations importantes. Rien de pire que d’essayer de se souvenir d’une information et de l’oublier aussitôt. ( Vous comprenez certainement de quoi je parle! )

Exercices

Les hyperactifs auront grand besoin de bouger et de stimuler leur sens. Des marches en forêt, du yoga, du sport ou tout autre exercice physique que l’on aime pratiquer sont adéquats.

Nous avons besoin de bouger et de faire bouger la lymphe dans notre corps.

L’exercice physique améliore l’humeur, la digestion, le sommeil et bien plus encore.

Remède pour aider à gérer les traits plus prédominants :

La vitamine C est un antioxydant et aide à la modulation de la dopamine.

Les oméga-3 sont des acides gras qui veillent au bon fonctionnement du cerveau.

Les probiotiques, certaines bactéries intestinales ont possiblement un lien direct avec la santé mentale. Ce n’est plus un secret, la majeure partie de notre bien-être passe par ces milliards d’amis.

Le microbiote à un impact massif dans notre santé globale.

L’ashwagandha est une plante adaptogène qui travaille à baisser l’anxiété. Elle aide à réguler le niveau de cortisol en supportant les glandes surrénales.

Voir l’article sur l’ashwagandha.

L’hydne hérisson est un champignon médicinal qui agit comme support aux fonctions cognitives. Aide au niveau de la mémoire, de la concentration et est un modulateur des neurotransmetteurs.

Il y a une multitude de remèdes naturels plus intéressants les uns que les autres pour aider à gérer les traits du TDA/h. La nature nous offre naturellement tout ce dont nous avons besoin pour nous aider à avancer plus sereinement dans la vie. Ce serait une folie que d’ignorer ces trésors au détriment de substance qui détruise ou nous éloigne de notre nature profonde.

En bref

Les symptômes du TDA/H sont en fait des traits, des particularités que nous devons apprivoiser et accepter en vue d’un équilibre et d’une légèreté quotidienne. Essayer d’entrer dans un moule qui n’est pas fait pour nous, c’est se détruire à petit feu. Puis, pour faire plaisir à qui au fait ?

Je prône l’acceptation de nos divergences et de nos particularités dans le but de vivre  plus paisiblement dans la société.

Nous en faisons partie et ne sommes pas des troubles à régler.

Nous sommes des êtres créatifs, remplis de complexité et d’idées innovantes. Nous sommes des contradictions, des hyperactifs, des hypersensibles et des neurodivergents. Nous ne sommes pas atteints de quelque chose à guérir, nous sommes simplement différents.

Nos traits peuvent être parfois difficiles à gérer, certes, mais il existe une multitude d’outils, de remèdes, de trucs et d’astuces pour vivre cette vie de façon plus saine.

Si tu as besoin d’un accompagnement pour trouver tes propres outils qui te faciliteront la vie, prends rendez-vous pour une consultation avec moi. C’est avec plaisir que je t’aiderai à trouver ta place dans cet univers. Tu y as droit, tout comme moi.

Pour plus d’informations : info@manoncorbin.ca

Avertissement

Toute information fournie dans cet article n’est en aucun cas un avis médical et ne peut remplacer une visite chez votre médecin traitant.

Print Friendly, PDF & Email

Bonjour!

Manon Corbin

En tant que Naturothérapeute,    je suis passionnée par l’accompagnement des personnes dans leur quête de vitalité et de bien-être. Mon objectif est de favoriser la guérison naturelle et d’aider chacun à réveiller l’étincelle d’autoguérison présente en eux.

Recherche

naturotherapeute

Écrit par Manon Corbin

En tant que Naturothérapeute, je suis passionnée par l’accompagnement des personnes dans leur quête de vitalité et de bien-être. Je me dévoue à l'éveil de cette étincelle d'auto-guérison qui sommeille en chacun de nous. Mon chemin n'est pas de donner des ordres, mais de guider avec bienveillance et respect, afin que chacun puisse découvrir sa propre force intérieure. Dans cette quête de vitalité, rappelez-vous que chaque souffle, chaque pensée et chaque geste peuvent devenir des actes sacrés de guérison. Ensemble, nous pouvons cultiver un jardin intérieur où fleurissent la paix et la sérénité.

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *